mardi 11 mars 2008

La moisson magique

Sous l'immense carroubier derrière les champs de vignes, le petit garçon a décidé de planter une pièce trouvée en cherchant des escargots. Il espère ainsi faire pousser un arbre à sous. Du haut de ses six ans, il bêchera, creusera, arrosera et protègera son arbre en devenir.

Avec ce court-métrage très émouvant, Anis Lassoued nous emmène dans un monde agricole en phase avec la nature, empreint de traditions et de savoir-faire .
Il nous rappelle l'odeur de la terre grasse et fertile, la tièdeur du lait fraîchement tiré et le chant des cigales. A travers la rêverie d'un petit enfant, le réalisateur déclare son amour à la ruralité.

Un très joli conte pour dire aux Tunisiens que le béton ne fait pas le bonheur.

2 commentaires:

Anis lassoued a dit…

Note d’Intention

Le monde des enfants a toujours quelque peu échappé aux adultes, qui semblent oublier trop rapidement qu’ils ont été eux-mêmes enfants, un monde complètement libéré de tout esprit rationnel frustrant; c’est pourquoi il m’a semblé urgent de me pencher sur certaines réminiscences de ma propre vie d’enfant, en rapport avec quelques anecdotes banales pour les adultes, mais enrobées de merveilleux pour les enfants. Telle cette histoire d’un enfant qui croit dur comme fer, qu’il peut planter des pièces d’argent comme on plante des fèves, et faire pousser des plants magiques avant de faire sa cueillette de pièces tout aussi magiques, car l’argent pour lui, n’est qu’un fruit précieux qui semble coller parfaitement à cet environnement cent pour cent naturel dans lequel il évolue.

Cet environnement d’ailleurs semble fournir à l’enfant tout ce dont il a besoin pour rêver, puisqu’un troupeau qui passe, une grappe de raisins, un objet ou un simple mot suffit à déclencher chez cet enfant un monde de rêves éveillés, de cauchemars aussi, de visions ou de rêves tout court, une magie qui s’étend à l’infini.

Ce film est d’ailleurs dédié à cet « âge d’or » de tout être, car l’enfance est un monde où les rêves ne cessent de s’accomplir, un monde où tous les fantasmes sont permis sans aucun souci de crédibilité ou presque, une période ou plutôt un instant, furtif, un envol où aucune notion de chute n’existe, où seul le souci de planer domine, bref, un rêve infini que tout adulte noyé dans les obligations de la vie, cherche à retrouver…



L’auteur réalisateur
Anis Lassoued

anis lassoued a dit…

je profite de cette occasion pour saluer et remercier l'equipe artistique et technique du film Saba Flouss.


Equipe technique film « Saba Flous » :

Réalisation, Scénario et Dialogues : Anis Lassoued
1erAssistante à la réalisation : Aida Chamekh
Script : Sara Ben Hassan
Producteur délégué : Lotfi Layouni
Régisseur général : Fathi Baccouchi
Régisseur général : Jazi Abderrazak
Régisseur de plateau : Mohamed Katous
Assistant de production : Walid Layouni
Secrétaire de production : Sara Arif

Directeur de la photographie : Ahmed Benny’s
Caméraman : Kamel Laridhi
Premier assistant à la caméra : Amine Messadi
Stagiaire à la prise de vues : Mehdi Bouhlel

Décors : Anes Talmoudi
Accessoiriste : Anouar Alaya

Montage : Kahena Attia
Montage son : Zied Aouadh
Bruiteur : Ahmed Gharbi

Ingénieur de son et Mixage : Hachemi Joulak
Assistante mixage : Sondes Nafti
Stagiaire son : Mehdi Belhassen

Musique et effets sonores : Sofyane Ben Youssef
Effets Visuels : Antonio Montaperto
Costumière : Fatma Madani
Maquillage : Mustapha Attia
Chef électricien : Abdelmajid Achour
Chef machiniste : Imed Nouira



Casting du film Saba Flous (La moisson Magique)

L’enfant Montassar Màagli
La fillette Nesrine Belhaj Ali
La Mère Lamia Ameri
Le Père Salah Jeddi
Le vieux Lotfi Bousnina

www.moissonmagique.nabeul.net